• fr
  • es
  • en
  • de
  • et

Traitement bêta

Le procédé d’ionisation mis en oeuvre dans l’installation consiste à faire défiler en continu, à vitesse régulée,
les produits à traiter aux rayonnements bêta
émis par un accélérateur d’électrons.

Les électrons émis ont un seul niveau d’énergie : 9.8 Mev +/- 0.2 .

Un système automatique de convoyeur achemine les produits dans la cellule d’irradiation, puis les fait passer sous le faisceau d’électrons selon une vitesse appropriée (fonction de la dose et de la nature du produit).

Le traitement est généralement effectué en deux passages sous le faisceau : un passage carton à l’endroit, et un passage carton à l’envers (traitement biface).

La dose absorbée par le produit dépend essentiellement des facteurs suivants :

  • la puissance et l’énergie du faisceau d’électrons,
  • la vitesse de passage sous le faisceau,
  • la composition et la densité des matériaux.

Il s’effectue à Chaumesnil et en Espagne.

Les faisceaux d’électrons sont produits par des générateurs électriques qui utilisent des électrons de haute énergie (10 MeV) très pénétrants.

Le traitement s’effectue en continu ; il est rapide, le temps d’exposition au rayonnement ne dure que quelques secondes.

La dose, exprimée en kiloGray (kGy) est inversement proportionnelle à la vitesse du convoyeur sous le faisceau d’électrons.

La vitesse du convoyeur est le seul paramètre de contrôle nécessaire après validation préalable des conditionnements.

Un traitement sûr et reproductible.

Les fichiers informatiques, l’archivage des documents de production et la simplicité du procédé garantissent la reproductibilité et la sûreté des traitements.

Il s’agit d’un procédé physique sans effets rémanents et sans élévation de température.

Ionisos propose aussi le traitement gamma et l’oxyde d’éthylène.